Le voyageur du Temps. 1ère partie

Depuis mon installation en Bretagne un nom me tape aux oreilles: le temple de Lanleff.

Quelque chose me retenait pourtant d'y aller, comme une crainte, une peur d'être déçue ou de trouver un endroit pollué d'énergies trop sombres et d'avoir trop de boulot à faire (lol). Peut être n'étais-je pas prête tout simplement.

Ma visite sur la colline de Bélénos et ma rencontre avec l'énergie de St Laurent, la semaine précédente m'ont rappelé qu'il était urgent de s'y rendre. Pourquoi? Les mystères de l'intuition...

Ah je n'y tiens plus il faut que j'y aille. Avec mon amie Sehv ("Les terres de Lûnna'h) et sa fille nous choisissons d'y aller ensemble; Véronique (blog "résonne en coeur") nous propose de l'y retrouver le même jour et de nous montrer un rituel solaire pour activer ce lieu. Génial. Nous serons 4. Ce sera jour de pleine lune.

 

Je ne vais pas vous refaire l'histoire connue du temple : elle est disponible ici

Ce serait à priori une ancienne église romane dédiée à la Vierge laissée à l'abandon, et n'aurait de temple que le surnom. Je ris sous cape.

Le jour J je me réveille dans une brume épaisse. La mise en route est compliquée, il y a beaucoup d'objets rituels à prendre; moi qui aime voyager léger me voilà servie: des pierres de granit venant d'un endroit particulier (et lourdes à porter!!! lol), toutes les eaux que je suis allée chercher au solstice, le tambour, le bâton..j'entends qu'il faut les prendre. Je déménage quoi.

 

La route est ponctuée d'erreurs de directions, de ralentissement... Je connais bien. Quelque chose en moi traîne des pieds. Ça va être costaud.

J'arrive le temple est juste magnifique.

Séverine et sa fille ont aussi apporté l'équipement, beaucoup de carafes, tambours, bâtons et objets rituels, et des toiles vibratoires reliées à des énergies particulières. On dirait qu'on va monter un stand.

 

Véronique a apporté les belles fleurs de son jardin qu'elle nous partage, nous nous en faisons une couronne. Beau cadeau.

Nous commençons le rituel.

Nous descendons au lavoir et entrons en contact avec l'eau. Je me sens bien, même si ma chochotte intérieure me souffle "Hého t'as pas peur là c'est tout cracra la flotte???".

Non je suis plutôt étonné de voir et sentir la présence d'une créature que j'ai déjà perçu les jours d'avant mais très furtivement. Un homme assez grand nu ou presque (je vous vois venir mais je ne vois pas les détails hihi) avec sur la tête des cornes enroulées comme des cheveux. Il dégage de la beauté et beaucoup de force.

Entre Cernunnos, le dieu Pan et autre chose... arrrgh...mystère mystère. Il n'est pas inquiétant, il est là c'est tout.

Je ferme les yeux. Je perçois plein de petits être bleus et verts très brillants qui s'agitent tout autour du lavoir et de moi, comme s'ils étaient contents de me voir. Puis je ne sais pas, quelque chose me fait peur, j'enlève mes pieds brusquement de l'eau.

 

Nous entrons dans l'édifice. Je reçois beaucoup de messages venant du soleil. Ça commence très fort. Je revois des images de vies passées, en Grèce antique notamment. (oui rien que ça XD et attendez je dis pas tout hein) puis, j'entends que je suis un "voyageur du temps". Cette expression m'étonne, elle est très poétique.

Puis nous entrons de porte en portes... Il y en a 12, comme les heures, les mois, les signes du zodiaque.

La première porte me montre une étoile au fond du chaos. Je ressens un amour immense pour cette étoile, blanche lueur au milieu des ombres. Je vois les ombres, je vois l'endroit d'où je viens. Chaos immense, ténèbres immenses.

Ce n'est pas le mal ou quoi. Juste l'absence de lumière. Comme en eaux profondes.

On est pas censé venir d'une source lumineuse ou d'un truc comme ça nan? ^^

Arrivée au milieu vers l'entrée, la porte me dit de tout laisser ici. Mon passé, les aspects de moi-même dont je n'ai plus besoin. Mes peurs, mes peines. J'accepte.

 

La brume se dissipe petit à petit.

Les Portes suivantes me montreront tour à tour des parties, aspects de moi, passés présents et futurs. Certains m'exaltent, d'autres me rendent nostalgiques ou tristes. Certains passages sont porteurs d'interrogations. Qui suis-je, où vais-je? La réponse revient toujours à cela: "tu es tout, tu es rien, voyageur de l'infini, voyageur du temps".

J'ai été ceci, j'ai été cela, parfois lumière, parfois ombre.

Ce qui est intéressant est que chaque porte me montre uniquement un aspect de moi-même, une facette, et parfois rejette même l'aspect que j'ai vu l'instant d'avant.

Amour inconditionnel, patience, désolation, magie, impuissance... Qui suis-je? "Tu es tout, tu es rien".

J'arrive à nouveau à la porte de départ. Je revois mon étoile d'origine. J'ai toujours cru être lumière. Je croyais au péché originel inconsciemment. Je pensais avoir toujours été lumière et par ma faute, une erreur, que sais-je, une descente. Non. Je me découvre noirceur qui a traversé ses propres ténèbres et s'éveille à la lumière.Le voyage a été long. Voilà le voyage. Le reste n'est que détails. Je ressens une présence infinie, amour sans limite, omniprésente (allez on va dire quelque chose qui s'approcherait du mot "Dieu" même si je ne suis pas croyante). Je ressens très clairement le lien qui m'unit à toutes choses, toute vie. Tu es moi et je suis toi.

 

La mort semble n'être qu'un passage, un changement de perspective. Je le sais mais là je le sens, ce qui est fondamentalement différent.

Comme si ce temple donnait la clé de la vie éternelle.

Puis nous terminons notre rituel.

Ce lieu me semble relié à 12 points dans le monde (+ au chiffre 13 - le 13 étant le lieu même du temple, figuré par le centre, l’indicible, la transformation, le soleil noir, la lune noire) , et notamment à Delphes (l'oracle d'Apollon- mais bien avant, de la Terre- Mère). Il est relié à encore bien d'autres choses mais j'en reparlerai plus tard. C'était un lieu de sacrifices. C'est pour cela que la porte d'entrée m'a demandé de "tout laisser" ici.

Waouh Merci pour cette belle expérience!

Comme c'était beau, dans la simplicité de nos corps, le passage, la déambulation en conscience...

 

Temps de partage et d'échanges.

Après le déjeuner, nous sortons les eaux qui ont besoin d'être reliés à ce lieu, de s'imprégner de sa vibration. Je laisse de l'eau de St Laurent et de Bel-Air au lavoir mais juste avant je manque de trébucher. Bizarre, je sens quelque chose.

Beaucoup de monde passe nous n'aurons pas vraiment le temps de voir plus. Chants, danses...

 

C'est l'heure du départ. Dans la voiture quelque chose ne va pas. Je me sens heureuse de tout ce que j'ai appris sur moi-même mais quelque chose cloche.

J'ai un sentiment d'inachevé. Quelque chose en moi n'est pas content.

Bizarre...Il va falloir revenir...

 

 

 

ps:Sur les photos plus haut on peut remarquer une très belle présence blanche et arc-en-ciel... <3

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Anna (lundi, 30 juillet 2018 10:42)

    Merci pour ce témoignage joliment écrit ��